Bientot les fêtes de noël

Publié le par Clo et Pierre


Samedi 22 Novembre

Concert de Ska-P au stade del Aucas. Très bonne ambiance et rencontres improbables.

On a rencontré 4 jeunes de Quito avec qui nous avons sympathisé pendant le concert : Mary, Diego, Carlos et Estéban. Et au moment de se quitter ils nous ont invités à continuer la soirée chez eux. Ils nous ont déconseillés de rentrer seul de nuit chez nous. Les rues ne sont pas très sures.

Donc nous voila embarqués avec eux. On monte en pseudo taxi. (La nuit tout le monde s’improvise chauffeur de taxi) En arrivant devant la maison de Diego, sa mère nous accueille et nous prépare un repas alors qu’il est déjà minuit. On parle de tout et de rien, on se débrouille avec l’espagnol et l’anglais. On traduit même les chansons de Manu Chao pour Carlos ! Puis vient le moment d’aller dormir. On pensait dormir par terre avec une couverture, mais voila que la maman de Diego nous laisse sa chambre et va dormir avec sa sœur. Elle nous prête même un pyjama. On est plus que gênés ! Réveil dur dur ! On doit se remettre à l’espagnol de bon matin. La maman de Diego nous prépare un petit déjeuner de fou : café, cacao, jus de fruit mixés, omelette, brioche, beurre.

Puis, nous pensions prendre un taxi pour rentrer et on voit Diego qui sort la voiture du garage pour nous ramener au Nord de Quito. L’accueil Equatorien n’a vraiment rien à voir avec chez nous !

 

 

Jeudi 27 Novembre

Nous avons pris le bus pour le marché de Guamote. Toute la journée les gens vendent de l’artisanat, des fruits, des légumes, des animaux. C’est un marché très riche en couleur car tous les gens sont habillés avec leurs habits traditionnels.


 

 


Samedi 29 Novembre

Nous sommes partis avec un guide d’une communauté aux pieds du Chimborazo pour aller aux Mines de glaces (« Hielo ») pour suivre les traces de Baltazar.

Baltazar est le dernier des « Hieleros». C’est une tradition ancestrale perpétuée par un habitant de Cuatro Esquinas (communauté à coté de San Francisco de Cunuguachay). Depuis des générations les Indigènes vont récoltés des blocs de glace sur le Chimborazo à 4650m. Ils les extraient et les protègent avec de la « pajas » (herbes de montagne) récoltée sur place. Les blocs de 30 kg sont alors transportés à dos d’ânes jusqu’au village dans la vallée. Puis ils sont utilisés pour la conservation des aliments.

Nous avons fait cette balade de 5 heures à cheval.



 

Sinon nos reportages avancent petit à petit. Nous avons rencontrés tous les responsables des micros entreprises. Il nous manque encore quelques interviews et nous pourrons commencer les montages.

 

La vie à la maison bat son plein. Noel approche, nous avons fait la crèche en pâte à sel et mis les chaussettes devant la cheminé. Il nous manque juste une baisse de température d’au moins 10 à 15°C pour espérer avoir de la neige. Mais ici il ne neige jamais sauf sur les sommets.

Publié dans Voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

estelle rival 17/12/2008 20:10

profiter bien du soleil psk nous on de la neige!! pour la mariage de ton frero tu nous racontera tous ce que tu a vus!! bsx a bientot