Rio Muchacho

Rio Muchacho est le nom d’une petite communauté de 78 familles de la côte équatorienne mais aussi du premier projet agro-touristique du pays. C’est une propriété privée, appartenant à Dario Proano-Leroux et dédiée à l’expérimentation de systèmes responsables du travail de la terre et une vision socio-environnementale. Un séjour pour les touristes dans une ferme biologique, culture bio ainsi que des projets de développement mis en place pour la communauté, tels que l’école environnementale, à 35 Km au nord de Bahia de Caraquez.

Historique du projet 

Dario, équatorien originaire de Quito, de père espagnol et de mère française a toujours eu un penchant pour le travail paysan. Il y a 30 ans, il a réalisé son rêve en rachetant une ferme en mauvais état. Il a d’abord mené une agriculture traditionnelle puis s’est rendu compte que cela nuisait à la terre. Il a donc changé radicalement pour se dédier à une agriculture saine. La transformation en une ferme bio a commencée en 1989. La même année la rencontre de Dario avec Nicola, néo-zélandaise, spécialisée en Agriculture biologique aidera beaucoup à la mise en place de projet. Aujourd’hui, mariés, ils feront de rio muchacho à la fois un exemple écologique formidable, un modèle de tourisme alternatif et un centre de formation prou les équatoriens, les organisations communautaires et les associations agricoles. En 2002, ils ont été choisis par l’association équatorienne d’écotourisme (ASEC) pour participer au projet pilote de certification en écotourisme d’équateur et en 2003, la ferme a obtenu la certification du ministère du tourisme. De même ils ont obtenu en 1998, le certificat biologique de l’association équatorienne de producteur biologique PROBIO. Ils disposent d’une agence de tourisme « Guacamayo tours » à Bahia de Caraquez et à Canoa  qui a pour politique de faire du tourisme éthique environnemental. Aujourd’hui 8 à 12 personnes de la communauté travaillent à Rio muchacho ou vaches, cochon, chevaux, cuys, ânes, poulets…peuplent cette finca de 10 hectares. L’incroyable variété du potager procure les meilleurs produits pour nourrir tout ce petit monde.

Projets écologiques et sociaux

 

-  Ecole environnementale : née en 1993, école où l’enseignement est particulièrement accès sur la protection de l’environnement. L’objectif étant de sensibiliser et éduquer les enfants de 4 à 12 ans de la communauté au respect de la terre.

Dans les prochaines années, Dario aimerait mettre en place un collège pour continuer l’éducation au sein de la communauté et pouvoir former des jeunes au pratique de l’artisanat local (travail de la tagua et des semences de palmiers, et tissage de la fibre de ce-dernier.)

Pour cela tout un travail de récupération de la culture est fait auprès des anciens de la communauté.

 

-  Eco-papel : Dario aide en collaboration avec la fondation Stuarium au développement de l’atelier de recyclage dont les produits réalisés (cartes postales, enveloppes, papiers à lettre calendriers) sont distribués dans plusieurs villes du pays.

 

-  Bahia Eco-ciudad : Riomuchacho s’est impliqué dans un projet de développement de la ville de Bahia en tant que Eco-ciudad : promotion du recyclage, du compostage et projet de sensibilisation dans les écoles.

 

-  Travail avec les gens de la communauté pour qu’ils mettent en place dans leur propriété des cultures de maracuya, des ruches en complément de leurs cultures de bananes, de yuca…pour leur apporter d’autre revenu toute en faisant des productions bio.

 

-  Reboisement du bosquet : pour éviter l’érosion des sols et plantation de cultures qui poussent à l’ombre des grands arbres.

 

Logement et Nourriture

 

Rio muchacho peut accueillir jusqu'à 46 personnes répartis dans 13 cabanes, muni de moustiquaires, balcon et hamacs. Les repas sont pris avec le personnel et les volontaires présents. La cuisine est végétarienne avec les produits bios du jardin.

 

Activités

 

Tour de 1,2 ou 3 jours

1er jour : Ecosystèmes et agro-écologie

Visite guidé de l’école environnementale et de la Finca organique de Riomuchacho

12 :00 Repas et moment de détente sur les hamacs

13 :30 Promenade jusqu'à l’arbre gigantesque et récolte de semences pour faire de l’artisanat

Fabrication de bague ou d’anneau en palme

18 :00 Repas

19 :30 Préparation de chocolat suivant les techniques locales et dégustation

 

2eme jour : Aventure au bosquet des singes

6 :45 (option) Alimentation des animaux de la ferme

7 :30 Petit déjeuner

8 :30 Préparation du déjeuné dans des feuilles de bananier (tonga)

10 :30 Départ en cheval pour le bosquet des singes et jusqu'à la cascade

Déjeuner en route

Rencontre avec Mama Jovita, la grand mère de la foret

Rencontre avec Mama Edita, qui vous montrer les techniques pour faire de la céramique

16 :30 Retour à la Finca

18 :00 Repas

19 :00 Fabrication de café et dégustation

 

3eme jour : journée culturel

6 :45 (option) Alimentation des animaux de la ferme

7 :30 Petit déjeuner

8 :30 Traite des vaches et fabrication de fromages

Plantation d’un arbre en souvenir de votre visite

Récolte du Yuca et fabrication d’un gâteau à base de Yuca

Fabrication d’artisanat à base de tagua (boucle d’oreille, collier) ou à base de mate (verre ou cuillère)

12 :00 Repas et détente dans les hamacs

13 :30 Pèche de crevette dans la rivière

Soins du visage à base d’argile noir et d’aloe vera (Sabila)

16 :30 retour à Canoa

 

Volontariat

 

Il est possible de faire du volontariat dans le but d’apprendre l’espagnol et d’aider aux activités de la ferme, à l’enseignement de l’anglais ou à la sensibilisation à la protection de l’environnement. Les programmes durent en général 1 mois. Et une participation de 10$ par jour est demandée pour couvrir les coûts d’hébergement, de nourriture et également financer les projets de développement.

Aménagement écologique

Dans la Ferme :

-         Les toilettes sont sèches, et les douches et les robinets utilisent l’eau de la rivière

-         Le papier hygiénique et sans chlore ni parfum

-         Toute la matière organique est recyclée à travers différents système de compostage qui incluent la lombriculture, fabrication de liquide fertilisant

-         Politique de ne pas générer de déchets et recyclage de tous les papiers

-         Utilisation de savons et détergents biodégradable

-         Consommation du minimum d’eau et recyclage de toutes les eaux usées

-         Utilisation d’énergie alternative (soleil pour sécher les vêtements et les aliments, panneau solaire pour produire de l’électricité pour les habitations et la radio de communication, utilisation du gaz propane pour la voiture, utilisation du biogaz comme combustible pour la cuisine et pour chauffer l’eau des douches.)

-         Culture de la majorité des aliments consommés

-         Alimentation végétarienne

-         Les semences utilisées ne sont pas hybrides, ni transgéniques la majorité sont récoltées dans la Finca

-         Utilisation d’huile de tournesol et d’olive pour la préparation des repas

-         Pas d’utilisation de graisse saturée et d’OGM

-         Promotion de l’artisanat local et vente dans le magasin de commerce équitable

-         La Finca n’accepte pas de drogue, ni alcool

-         Pas d’accès à internet, et pas de réseau téléphonique…profiter de se repos

 

Comment y aller ?

Vous rendre à l’agence de Dario et Nicola

Agence de Bahia de Caraquez                         Agence de Canoa

Av Bolivar 902 y Arenas                                        J Sentos y 3 Av. de Noviembre

Tel/Fax : 052 691107 / 052 691412              Tel : 09 1479849 / 09 9532096

Riomuchacho se situe à 35 km de Bahia de Caraquez et à 17 km de Canoa.

 

Qui contacter ?

Pour plus d’info et pour réserver, vous pouvez écrire directement à leurs adresses internet

Mail : info@guacamayotours.com

Site : www.guacamayotours.com

ou

Mail : info@riomuchacho.com

Site : www.riomuchacho.com

 

Pour qui ?

La Finca accueille des groupes d’étudiants en voyage d’étude, des groupes d’échange culturel, des volontaires, des groupes de la communauté qui viennent se former, des séminaires et des touristes de passage pour quelques jours.

Tous les gens qui travail à la Finca parle espagnol et certain volontaire et Nicola parle anglais. C’est un endroit idéal pour apprendre et perfectionner sont espagnol.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :