Amazonie

Publié le par Clo et Pierre

Arrivée à Banos « el Agua Santa ». C’est une ville très touristique qui est connue pour ses piscines thermales naturelles. Les bassins peuvent atteindre jusqu’à 50-60°C et l’eau contient plusieurs minéraux : souffre, bicarbonate de fer, magnésium, fer…

La ville est dominée par des hautes montagnes verdoyantes. On s’est baladé autour de celle-ci sur les crêtes d’où on surplombe tout. 

 

 

Puis on a fait la « route des cascades » en vélo. C’est une route qui relie Banos et Puyo, 80 km entre les deux. Tout le long du parcours on peut admirer les cascades qui tombent dans une grande vallée. Pour se rendre d’un côté à l’autre les Incas utilisaient des « Tarabita », ce sont des nacelles qui permettaient de faire passer les provisions ou les personnes.

L’une des cascades les plus impressionnantes est celle du « Paillon del Diablo » (« le chaudron du diable »).  C’est une des plus puissantes et des plus hautes. Le site a été aménagé et il est possible de passer entre la cascade et la paroi de la montagne. C’est un peu de la folie.

Banos est la limite entre la région de la Sierra (Cordillère des Andes) et l’Oriente (forêt Amazonienne).

 

Puis nous avons continué le parcours vers Puyo d’où nous avons rejoins la famille Warusha. Nous avons passé 5 jours avec eux, au milieu de la forêt. C’est une famille d’Indiens de culture Shuar dont les parents Karlos et Maria ont 18 enfants. Nous avons fait un parcours avec Manuel notre guide qui nous a expliqué la vie dans la Jungle, les plantes médicinales, les animaux, l’artisanat Shuar…

Nous avons passé de longues soirées à parler de la vie Equatorienne, de leur combat pour la protection de l’environnement.

 

Cette famille accueille directement les touristes dans les cabanes et organise avec eux le séjour. Elle ne travaille quasiment plus avec des agences touristiques. En effet ces dernières gardent tous les bénéfices financiers des séjours et ne payent qu’une misère aux guides et  aux familles d’accueil.

 

Le parcours en Amazonie continuera sur Tena où nous serons accueillis 10 jours dans les cabanes Nanambiiki, projet d’éco-tourisme au milieu de la forêt.

Publié dans Voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

aurore 28/02/2009 19:22

hello clothilde c'est aurore de st joseph. voila j'ai découvert ton blog par hasrd je repasserai maintenant que je le connais. vraiment j'admire ce que tu fais. Au moins toi tu as été au bout de tes rêves. tu as réussi tu es bien la seule je pense à avoir été au bout de tes rêves je t'admire.je te souhaite beaucoup de bonheur.aurore

MAHE 17/01/2009 11:51

grace à vous deux ,nous realisons à distance un superbe voyage , allons entrons dans la danse, et voyons ce que tout le monde pense
tres grosses bises à vous deux et merci
Nonno jean -bernard l'ardechois

Rébecca et Vincent 16/01/2009 22:41

Je pense très fort à vous ma Ptite Clo... mais vivement que tu reviennes pour me parler de tout cela et j'espère que tu viendras sur Clermont...
Bisous à vous, ça a l'air d'être une aventure magnifique...
Bisous ma Belle